Tag Archives: Conseil bébé

La sucette: pour ou contre ? Avis sucette bébé

La sucette: pour ou contre ? Avis sucette bébé

Coucou ! On ouvre le débat sur votre avis sucette bébé !

Ah, la sucette, vaste débat ! La Sucette : Pour on contre ? sucette1

D’un point de vue personnel, avant d’avoir mon fils, j’étais contre, pensant à la dépendance qu’elle entraine, les problèmes dentaires, d’hygiène, etc… Et puis, quand mon fils a eu 3 semaines, et qu’il pleurait sans raison apparente, nous lui avons donné une sucette: et là, miracle, son désir de succion était si fort, qu’il s’est immédiatement, calmé, apaisé: le bonheur pour lui, et pour nous !

Il convient cependant de faire un point sur les avantages et les inconvénients de la sucette :)

Indispensable pour certains, inutile ou dangereuse pour d’autres, elle a remplacé le pouce dans la bouche des bébés au début des années 1990. Il y en a désormais pour tous les goûts: formes, couleurs, spécial prématurés, fluorescente, une véritable panoplie ! Environ 70% des enfants en ont une.

1) Les avantages de la sucette :

In utéro, vers le 5° mois de grossesse, le bébé suce son pouce, et certains retrouvent se réflexe après la naissance, surtout chez ceux qui ont un fort besoin de succion, en dehors de toute sensation de faim. Il est également prouvé qu’elle peut diminuer les sensations de douleur, pendant un soin désagréable ou lors de petits maux, avec ou sans de solution sucrée (utilisée à la maternité).

Un bébé a en effet un besoin physiologique de téter, puisque cela lui apporte plaisir et détente grâce à l’endomorphine (hormone du bien être) qui est secrétée lors de la succion.

La tétine a aussi un rôle sur la qualité du sommeil: elle facilite en effet l’acquisition des rythmes et de l’auto-apaisement. Les bébés « suceurs » seraient capables plus tôt que les autres de se rendormir la nuit et d’espacer leurs repas nocturnes.

Le gros « plus », selon une étude américaine, serait que la sucette diminuerait le risque de mort subite du nourrisson, car les mouvements de succion réduiraient le risque de reflux gastro-oesophagien (également appelé RGO), et l’apnée qui s’en suit, en dégageant les voies respiratoires.

Elle favoriserait aussi le développement des muscles de la bouche des prématurés, leur permettant ainsi d’acquérir plus rapidement le réflexe de succion.

Elle semble être une solution magique !

2) Les inconvénients de la sucette :

En dépit des promesses des fabricants, elle ne serait pas du tout ergonomique: avec une sucette dans la bouche, le bébé tète avec sa langue, qui vient buter contre les dents, et reste positionnée en bas: or, pour que le palais ait une bonne croissance, la langue doit taper dessus, permettant à l’air de passer dans les fosses nasales. Ainsi, ces-dernières et le palais restent étroits, car ils ne se développement pas normalement, sans compter la malposition dentaire.

De même, comme l’air respiré par la bouche n’est pas  » filtré » par les cils du nez, ce qui implique des problèmes ORL et des rhinopharyngites.
De même, lorsqu’elle est proposée trop tôt, elle peut compromettre la réussite de l’allaitement au sein, car si dès le départ, le bébé tète la tétine plutôt que le sein, la production de lait maternelne va pas être lancée correctement, pouvant amener à une mauvaise mise en route ou un échec.

De plus, le surplus de salivation entraine un lavage des dents plus difficile, et un risque augmenté de caries.

La tétine est aussi un vrai nid à microbes : elle tombe souvent par terre, ça traine partout, prend la poussière, etc.. Il faut donc la stériliser régulièrement.

La tétine n’est pas sans conséquences sur le plan psychologique : donner une tétine au moindre pleur de bébé,  c’est lui proposer la solitude plutôt que le réconfort de ses parents. Les psychologues évoquent le fait qu’elle empêcherait le tout-petit d’entrer en relation avec le monde qui l’entoure, car trop focalisé sur la sucette. L’enfant se réfugie derrière sa tétine et retarde son langage et la communication avec autrui.
Pour certains parents, ne pas pousser son enfant à lâcher la tétine, ne pas lui apprendre à l’ôter de la bouche pour parler équivaut à le maintenir dans un statut de bébé. Tant qu’il suce la tétine, il est petit… même s’il a grandi !

Voilà, à vous de décidez de donner ou non une sucette à votre bébé, l’idéal étant, si vous ne pouvez y résister, de ne la donner que pour l’endormissement, et de l’aider s’en passer en lui faisant comprendre qu’il est suffisamment grand: c’est donc une promotion, et non une punition :) Et vous qu’elle est votre avis sucette bébé ?

sucette 2

Emmanuelle

 

 

Partir en vacances avec Bébé: épisode 2, préparer la valise !

Partir en vacances avec Bébé: épisode 2, préparer la valise !

Voici donc la suite des aventures de Bébé en vacances !!

Avant de partir en vacances avec bébé :

Avant tout, et surtout si vous partez à l’étranger, préparez les papiers d’identité (et/ou photocopie) de votre enfant. En Europe, le livret de famille et une pièce d’identité suffiront. Hors Europe, rendez-vous dans l’Ambassade du pays en question ou sur le site internet du Ministère des Affaires Etrangères pour plus d’informations.

Concernant l’assurance maladie, si vous quittez la zone Europe, souscrivez à l’assurance rapatriement qui est souvent proposée lors de l’achat du voyage afin de partir en vacances avec bébé en toute tranquillité. Pour l’Europe, il vous suffira de demander la carte Européenne d’assurance maladie qui vous fera bénéficier de la prise en charge d’éventuels soins médicaux.

De même, faites une « check-liste » des indispensables à emporter pour ne rien oublier, ce qui vous évitera des désagréments pendant le voyage ou une fois sur place.

Bien sûr, pour partir tranquille avec bébé en voyage, un rendez-vous chez le pédiatre avant de partir peut être nécessaire. Emmenez avez vous son Carnet de santé !

Prévoir cependant  une trousse à pharmacie avec les médicaments habituels de lenfant, en plus de l’écran total, du brumisateur, du Paracétamol, un thermomètre, du sérum physiologique, des désinfectants, de l’anti-moustiques, des lingettes, des pansements, des mouchoirs en papier, de la Biafine, etc;;

La valise de Bébé

Afin d’éviter de faire la lessive tous les jours ( car Bébé se salit vite, surtout en vacances !), mieux vaut prévoir suffisamment de vêtements, sans pour autant vider son armoire !

Privilégiez ceux en coton et nécessitant peu de repassage, sans oublier quelques tenues un peu chaudes pour les soirées. Prévoyez un stock de T-shirts, de bodys, pyjamas, shorts et chaussettes. L’été, n’emportez pas de débardeurs : épaules nues et soleil ne font pas bon ménage (pour rappel, pas de soleil avant 3 ans). Pensez aussi à un ou deux maillots de bain et de chaussures de plage, si votre enfant est en âge de marcher..

N’oubliez pas de glisser dans son sac un bob ou une casquette, des lunettes de soleil, de la crème solaire, des bavoirs jetables, une gigoteuse pour les nuits fraîches, des bavoirs, et emmenez évidemment son sac à langer muni de tout le nécessaire ( biberons, eau minérale, couches, sacs en plastique, lait de toilette, lingettes, petit matelas pliable pour le change, cotons, etc..). Si votre enfant en a encore besoin, prenez son doudou et sa sucette :)

Pour occuper Bébé, emportez des jouets, jeux et autres moyens de se divertir, voire une petite baignoire pour le rafraîchir, sous votre surveillance bien sûr !

Pensez aussi à un chauffe-biberon, un stérilisateur, un écoute-bébé si vous en avez la place :)

Enfin, pour immortaliser ses beaux moments, n’oubliez pas votre appareil-photo, le caméscope et leurs batteries respectives :)

C'est l'été : sortez masques, tubas, jeux de plage et châteaux de sable !

Bonnes vacances avec bébé !

Partir en vacances avec bébé ! Episode 1: le transport

Partir en vacances avec bébé ! Episode 1: le transport

Coucou !

On les attend toute l’année, elles sont enfin arrivées : les vacances ! Mais avant de partir en vacances avec votre bout de chou, on se pose forcément quelques questions importantes, car la simple idée de voyager avec lui, complique tout ! Voici donc un poste pour vous aider à partir en vacances avec bébé !

Transport bébé

Comment installer bébé dans la voiture ? Quand faire la première sortie avec bébé ?
À partir de quel âge peut-on amener bébé à la mer ? On fait 12 heures de route, 6 heures de train ?

Bref, pour arriver à bon port, pas de panique, suivez ces quelques conseils :)

Quand on part avec bébé en balade ou en voyage, on a l’impression de prendre avec soi toute sa maison pour que bébé ait tout son confort.. Le tout est d’être bien équipé pour que bébé soit le plus à l’aise, hors du cocon familial..

En voiture, dans les transports en commun, chez la famille ou des amis, voici quelques conseils pour le confort de bébé et que les parents ne manquent de rien.

Le maxi cosy, le siège auto indispensable des tous-petits !

Le maxi cosy est un siège coque indispensable pour les trajets en voiture, jusqu’à 9 ou 13 kg.

Bébé est maintenu avec des sangles réglables. S’il dort, on peut le sortir de la voiture, tandis qu’il reste confortablement dans son siège. Le maxi-cosy est l’achat indispensable des jeunes parents. De plus en plus de poussettes proposent des coques qui servent de sièges auto. Ainsi, on fixe la coque à la poussette et une fois la balade terminée, vous pouvez attacher votre enfant dans votre voiture, sans avoir à le réveiller..
Préférez les sièges auto avec des renforts de mousse et assez confortables. Il est déconseillé de laisser un nouveau né plus de deux heures dans un maxi cosy, pour préserver son dos. Dans l’idéal, choisissez un siège-auto avec des fixations « Isofix » !

Quand bébé grandit, vous passez à une siège auto plus grand.. Choisissez un sièges auto qui soit  homologué et conforme aux normes en vigueur (Norme Française et/ou norme Européenne).

Le choix du siège auto se fait en fonction du poids et de la taille de votre enfant, de l’utilisation que vous allez en faire (quotidiens, occasionnel) et de la durée. Car il est très important de faire voyager un enfant dans un siège auto bébé adapté à son âge à son poids et à sa morphologie.
Pour vous aider des « groupes sièges autos » ont été mis en place.

Siège auto : Nous avons par exemple :
- Groupe 0/ 1 : jusqu’à 9 mois et 18 kg
- Groupe 1/ 2/ 3 : de 9 mois à 10 ans et de 9 mois à 36 kg
- Groupe 2/ 3 : de 4 à 10 ans et de 15 à 36 kg
- Rehausseur : à partir de 6 ans

Ces catégories de siège bébé auto sont censées suivre la croissance de bébé mais sont données à titre indicatif car le poids varie sensiblement entre enfants de même âge.

La nacelle

Onéreuse et volumineuse, la nacelle permet de transporter bébé en voiture. La nacelle est attachée à la ceinture de voiture et non l’enfant. La nacelle peut être la base d’un landau. On peut transporter l’enfant grâce une anse.

Pour bébé, la nacelle est d’un grand confort. Il peut ainsi dormir dans la voiture, comme dans son lit. La plupart des parents ( et nous en avons fait partie! ), choisissent pour les premières semaines après la naissance, à y faire dormir bébé la nuit. Ce système facilite grandement l’allaitement et évite à la maman de se lever sans cesse. Le bébé est ainsi dans une sorte de cocon rassurant, plutôt que perdu dans un grand lit froid !

Le lit de voyage, ou lit parapluie

Quand on arrive dans la famille ou chez des amis, bon nombre de fois on se retrouve avec bébé dans les bras pour faire la sieste ou à constituer des lits de fortune avec des oreillers et des couvertures.

Certaines marques de puériculture proposent aux parents des lits poids plume pour les plus jeunes. Ces lits en tissu sont très pliables et légers. Ils permettent d’avoir un lit pour les nouveaux nés à portée de main.

Voici enfin quelques conseils pour partir en vacances avec bébé :

  • Pensez à vous arrêter toutes les deux heures, pour vous, mais aussi pour bébé, afin de le faire changer de position.
  • Les arrêts réguliers seront aussi une bonne occasion de le lui faire un gros câlin et de le masser ou le rafraîchir. S’il marche déjà, profitez-en pour lui faire dégourdir ses gambettes.
  • Faites le boire ! Quand vous avez soif,  pensez aussi Bébé !
  • Évitez si possible de rouler aux heures les plus chaudes.
  • Protégez-le du soleil. On trouve facilement dans de nombreux magasins de petits panneaux opaques, à apposer sur les vitres avec des ventouses.
  • Préparez lui des jouets, son doudou favori et tout ce qui pourra l’occuper pendant son voyage.
  • Si vous le pouvez, ponctuellement, asseyez-vous à l’arrière avec lui (en vous attachant) pour jouer ou lui raconter des histoires, afin de faire passer le voyage plus vite !
  • Évitez les courants d’air, ou la climatisation trop forte, et n’ouvrez pas trop les fenêtres à l’avant, car votre enfant risquerait d’attraper un rhume.
  • Et surtout, NE LAISSEZ JAMAIS BEBE SEUL dans la voiture au soleil.

Vous trouverez ici: http://www.bebegavroche.com/sieges-auto.html, tout le matériel nécessaire pour partir en vacances et transporter votre bébé dans les meilleures conditions ;)

bonne journée, et à bientôt pour la suite des indispensables de Bébé en vacances !
Emmanuelle

Test siège auto Kiwy

Test siège auto Kiwy

Test Siège auto Kiwy :

Blog bébé siège auto kiwy 123

blog maman siège auto kiwy

La rentrée approche à grand pas et la reprise du boulot avec!!!

Ne sachant toujours pas où je vais atterrir l’an prochain, nous tentons tout de même de nous organiser un peu : je partirai tôt donc Mr déposera les enfants le matin (nounou pour Lana et école pour Noah…et oui! Déjà!) et moi je les récupérerai le soir…

Oui mais voilà! Avec une répartition des tâches comme celle ci, il nous faut 2 sièges auto chacun!

Lana est encore dans la coque de son trio (trio for me de chicco), mais n’y restera pas longtemps encore, donc il lui faut un siège dans ma voiture puisque noah a un 1/2/3 de britax/romer.

Dans la voiture du papa le britax groupe 0+/1 de noah va revenir à Lana et on achètera un 1/2/3 pour noah…donc nous voilà avec deux fauteuils groupe 1/2/3 à acheter…!

en plus niveau siège auto, on ne rigole pas avec mon mari, on veut du solide, du « qui tient la route » un siège auto sécurisé et donc sécurisant!

Notre choix c’est donc porté sur ce siège auto Kiwy (groupe 1 2 3) une toute nouvelle marque italienne, avec le de qui va avec :-) comme tous les groupes 1/2/3 il est conçu pour un poids de 9 à 36kg (ce qui fait environ de 9 mois à 11 ans).
Voici donc la conclusion de mon test siège auto Kiwy :

Les plus :

La marque Kiwy a breveté un nouveau mécanisme dénommé “SA-ATS” (Shock Absorber and Automatic Tensioning System), solution conçue pour réduire les forces et les accélérations agissant sur le corps en cas d’impact frontal. Un apport décisif est obtenu grâce à l’application d’un amortisseur hydraulique qui amortit les forces, retenant la coque qui contient l’enfant. L’action de l’amortisseur est associée à un mécanisme de récupération des ceintures qui, en cas d’impact, sont progressivement tendues au niveau des épaules, entraînant une diminution du déplacement de la tête de l’enfant. Cette nouvelle technologie entraîne une réduction drastique (30%!) de la force du choc auquel est soumis l’enfant.
Il dispose de protection très efficace contre les chocs latéraux (SIP: Side Impact Protection )
Le dossier et les ceintures du harnais sont réglables simultanément en hauteur en 8 positions.
Il se fixe avec la ceinture de sécurité de la voiture. Les pinces guide-ceinture avec cliquet de sécurité, empêchant la sortie involontaire de la ceinture de sécurité.
Il a un coussin réducteur pour mieux caler les enfants plus petits, en leur assurant plus de confort.
Il a une ventilation naturelle sur toute la surface (dossier, appui tête et côtés) grâce à l’AIR-GO : Air Flow System.
Une Pochette porte-objet bien pratique.

Le prix! Moins cher qu’un Römer/britax par exemple.
Les moins :

Pour l’instant je n’en vois pas si à l’utilisation, des points négatifs apparaissent, je mettrai à jour mon article ;-)

Siège auto reçu et installé! Testé et approuvé par mon grand qui est ravi! :-D

Pour les parents plus curieux : Découvrez ce siège auto Kiwy SL123XL dans les détails.

Et si vous voulez découvrir l’ensemble des siège auto Kiwy  rendez vous sur mon site fétiche, BébéGavroche !